Aller au contenu principal

Blog

Retrouvez toute l’actualité Com'Publics : infos, innovations, nouveaux projets, réflexions, rencontres... C’est dans un monde en mouvement que les plus grandes idées éclosent !

En amont de la loi d’orientation des mobilités, retour sur la 9e édition des RIVE

Le 3 juillet dernier s’est tenue la 9eédition des Rencontres Internationales des Véhicules Écologiques (RIVE). Organisées en alternance entre Paris et Alès depuis 2010, les RIVE valorisent l’ensemble des solutions de mobilité́ durable avec la conviction qu’il ne faut opposer ni les modes ni les énergies pour permettre de répondre aux besoins de mobilité́ de chacun. Retour sur cette édition à l’occasion de la publication du compte rendu.

Alors que les Assises de la mobilité se sont clôturées en décembre dernier, et à quelques mois des débats relatifs au projet de loi d’orientation des mobilités (LOM) qui en découle, les sujets relatifs à la mobilité sont au cœur de l’actualité institutionnelle, et ce à tous les échelons de décision. 

Au niveau international d’abord. Alors que la France a été assignée par la Cour de justice de l’Union européenne pour non-respect des normes en matière de qualité de l’air, et parce que les enjeux socio-environnementaux de la mobilité ne s’arrêtent pas aux frontières, l’Europe continue de dessiner les contours de la mobilité de demain. 

Les débats européens sur le Paquet mobilité́, dont le second volet sera consacré́ à la mobilité́ durable, imprègnera nos politiques nationales. À ce titre, la LOM devrait comprendre elle aussi des mesures consacrées au développement d’une mobilité plus respectueuse de l’environnement et de la santé publique. Nous pouvons d’ores et déjà nous réjouir de plusieurs annonces faites en ce sens par le Gouvernement, notamment sur les mobilités actives et partagées, la transition écologique des véhicules, le déploiement des infrastructures d’avitaillement, la logistique urbaine, le transport fluvial ou encore l’accompagnement des innovations telles que le véhicule autonome. 

Enfin, les territoires urbains et ruraux sont eux aussi pleinement mobilisés, et il est stratégique de leur donner davantage d’outils pour leur permettre d’adapter leurs politiques en faveur des mobilités propres aux spécificités locales de leur territoire. 

Chaque année, en France, on dénombre 48 000 morts prématurées liées à la pollution atmosphérique. C’est grâce à la mobilisation de l’ensemble des acteurs, auxquels s’associent les constructeurs, les producteurs et distributeurs d’énergie ou encore les professionnels de la livraison et de la location, que nos mobilités seront transformées en profondeur.

La diversité des acteurs, publics et privés, à laquelle doit s’additionner la mixité des solutions, permettront de répondre à l’enjeu que représente la transition écologique des mobilités ! 

Les comptes rendus des 6 conférences, envoyés aux décideurs publics et privés intéressés par les sujets de mobilité durable, sont disponibles ici.

Retour vers le Blog